Coussin de méditation sur un tapis de méditation
État de connexion
Statue de bouddha devant un paysage

Le cadre associatif du groupe « ZEN CONTEMPORAIN » est « A CHACUN SON EVEIL » inscrit à la préfecture de l’Isère sous le N° W381020024.

« A chacun son éveil » est un groupe de MEDITATION LAÏQUE, basé à Grenoble, qui travaille, avec les outils actuels, au démontage de nos préjugés et conditionnements.

Ceci afin de VOIR, de COMPRENDRE et d’AGIR en conséquence sur ce « QUI NOUS SOMMES VRAIMENT ».

Avec, bien sûr, la grande pensée Zen, mais aussi les pensées des philosophes, des chercheurs cognitivistes et comportementaux et autres visions scientifiques d’aujourd’hui.

Ethique

Des coussins de méditation devant un paysage

Tout être, de n’importe quelle culture et tradition, qui a découvert sa véritable nature et qui dirige sa vie en conséquence, mérite le plus grand des respects.

La tradition Zen, remontant au Bouddha Sakyamuni,  nous propose d’atteindre cela par l’ouverture à notre conscience.

Le Zen est venu de l’Inde du nord, puis est passé au Tibet, en Chine, en Corée pour arriver au Japon. Actuellement il progresse à grands pas dans les pays occidentaux.

C’est une pratique spéciale, visant l’esprit originel de l’être au-delà de tous dogmes, ce n’est pas une religion, ni une secte, ni une philosophie abstraite… cela appartient à l’humanité entière.

Il suffit juste d’observer sans jugement le « ce qui est » au-delà de toutes nos mémoires et sans y mettre une quelconque intention.

Pas de cérémonies ni de dépendance sectaire…juste la méditation (zazen) et une vie la plus simple possible en s’éloignant de toute recherche de pouvoir, même spirituel.

C’est ainsi que l’on observera sans faire de conclusion, nos sentiments d’insatisfaction récurrents, donc d’incomplétude, nos comportements contradictoires et conditionnés, nos peurs et incertitudes.

Ce qui nous permettra de nous détacher de tous nos jeux de rôle et de toutes nos constructions de clichés mémoriels.

Philippe en tenue de méditation

« Ne vous y trompez pas, vénérables ! Je ne tiens nullement à ce que vous expliquiez les textes et les traités, ni à ce que vous deveniez de grands hommes dans le pouvoir, ni à ce que vous discutiez interminablement, ni même à ce que vous fassiez preuve d’intelligence et de sagesse. Tout ce que je veux, c’est que vous ayez la vue juste. Adeptes, mieux vaut être un modeste maître sans affaires que de savoir interpréter cent volumes de textes ou de traités, ce qui ne peut conduire qu’à mépriser les autres… »

Citation du Maître Zen Lin-tsi (IX siècle chinois) traduit par Paul Demièvelle Paris 1973 dans « les entretiens de Lin-tsi »

Pratique

Dans l’observation de l’intimité insondable d’une pratique appelée “Zazen”, assis dans une posture dynamique et immobile, nous faisons l’expérience du corps/esprit réunifié.

Trois personnes méditent
Une trentaine de personnes méditent

Par cette seule observation dénuée de toutes stratégies, au creux même de notre silence mental, l’esprit se libère de nos chimères et attachements et l’on retrouve ainsi le calme originel de nos sens… la peur disparaît, la patience augmente … l’ouverture se manifeste et la compassion se réalise.

Quand

Tous les jeudis de 20h15 à 22h30.
Les dimanches tous les 2 à 3 mois.
Sessions de 2 à 4 jours tous les 6 mois.

A la Maison des Habitants (MdH) Chorier Berriat.
10 rue Henri Le Châtelier, 38000 GRENOBLE

Avec qui

Avec Philippe, pratiquant depuis 1979 et approfondissant l’apprentissage du ZEN auprès de son Maître RYOTAN TOKUDA du temple EITAI JI, de la sangha MAHA-MUNI.
Le groupe existe depuis 2009, il est gratuit et est ouvert à toute personne désireuse de travailler sincèrement.

Postulat

Des personnes méditent avec Philippe
Ouverture à l’aujourd’hui

Tout en respectant les expériences des Patriarches (Bouddha, Nâgârjunâ, Vimalakîrti, Houei-neng, Dôgen…) prendre en compte les questionnements scientifiques dans les domaines physiques (mécanique et quantique), comportementaux, cognitifs, et philosophiques (Spinoza...).

Gratuité

Ne pas faire de la pratique méditative et de l’enseignement Zen un quelconque revenu, le zen ne nous appartient pas et notre survie est le seul lieu de notre éducation. « Un jour sans travailler est un jour sans manger ! » Maître Zen Hyakujo (720-814)

Don

Plus on réalise le Zen en soi, plus on se doit d’être dans le service et non dans le pouvoir.

Pour rien

La clef centrale du Zen est de ne plus nourrir d’intentions en étant dans le respect de l’autonomie de chacun.

Simplicité

Sans imitation d’aucune sorte, créer sa vie en l’harmonisant au plus près du temps, du lieu et des circonstances.

Un coussin de méditation et un gong

« Appliquez-vous à la voie qui fait voir directement la réalité, celui qui a mené à terme cet apprentissage est libre de l’action.  S’exercer avec un esprit unifié pour cheminer dans l’éveil, c’est juste une question de quotidienneté. »

Dôgen Zenji, 1200-1253

Filiation

L’étude des mystiques chrétiens et de la philosophie occidentale, m’a poussé à ouvrir d’autres portes.

Aidé par les excellents ouvrages de « Planète + plus » dirigé par Louis Pauwels, j’ai pu découvrir d’autres pensées contemporaines : Krisnamurti, Ramana Maharshi, Nisagardatta, Prajnanpad puis les traductions de Dôgen… c’est ainsi que je pratique zazen et donc le Zen depuis 1978 de Maître Deshimaru à Maître Ryotan Tokuda à ce jour.

Philippe, Véronique et Tokuda
Philippe rie avec Tokuda

Ordonné moine par Maître Tokuda et ayant reçu de lui l’autorisation et l’encouragement pour enseigner. Je n’ai pas répondu à sa demande d’entrer dans la Sotoshu Japonaise qui n’est en rien mon histoire et qui comme beaucoup d’institutions est lourde de trop fortes contradictions.

Bien au-delà de tout cela, ma rencontre et la pratique avec Maître Tokuda ont été déterminantes et définitives.

« S’abandonner complètement à ce qui advient jour après jour, s’ouvrir à l’infini du nulle-part.

Dans la transformation d’être, à vif et sans repère… s’oublier !

Où sommes-nous quand on quitte toutes identifications ? Serait-ce enfin là où nous devenons le tout, cette vérité incompréhensible, l’essence qui nous constitue ! »

Philippe Dotoku Reigen B.

Evénements

Des personnes font un repas au sol

Depuis 2009 tous les ans, deux sessions de trois ou quatre jours en différents lieux autour de Grenoble.

Et régulièrement tous les deux mois  un dimanche.

Témoignages

"Pourquoi abandonner la place qui est la nôtre dans notre propre demeure pour errer en vain dans la poussière d’une autre contrée ? un seul faux pas et l’on manque ce qui est précisément devant nous !"

Dôgen Zenji 1200-1253

Pistes d'explorations

  • 23/10/20 Le mieux est l’ennemi du juste, le plus l’ennemi......

  • 16/10/20 En toute honnêteté nous savons fort bien que nous......

  • 09/10/20 Apprendre sur nous même par nous même, c’est entrer......

  • 02/10/20 Je meurs de ne pouvoir mourir (St Jean de......

  • 25/09/20 Oh Merveille des merveilles, je puise de l’eau et......

  • 18/09/20 Le Zen Est, uniquement, au-delà de tout cumul !  ......

  • 12/09/20 Une Méditation qui désire quoi que ce soit, n’est......

  • 04/09/20 Donnez-moi un bon point d’appui : je soulèverai le......

  • 21/08/20 L’axe absolu de l’ ici et maintenant La vie......

  • 14/08/20 Ne pas se bercer d’illusions ! Très belle expression française !......

  • 07/08/20 Le Tel Quel Le printemps n’est pas supérieur à......

  • 31/07/20 Ni espérer un profit, ni craindre un préjudice ! Conseil......

  • 17/07/20 Où placer son effort ? Faire un effort pour bien......

  • 03/07/20 NI TROP, NI TROP PEU Vivre, c’est sortir de......

  • 26/06/20 Comment en sommes-nous arrivés à piloter sans visibilité, par......

Contact